FraternitéTous unis
RugbyTous Rugby

Organigramme

  • Président
    JEAN PIERRE JUANCHICH
    • Vice-présidents
      FREDERIC JACQUES
      DOMINIQUE VERMEULEN
    • Trésorier
      JEAN JACQUES WESTRELIN
    • Secrétaire général
      DOMINIQUE VERMEULEN
    • Conseil d'administration
      NomFonction  
      M. NABIL AIDI   0323 362514
      M. YVES AJAC   0680331148
      M. DIDIER ARETHENS   06 87 05 27 33
      M. ANDRE ATTAGUEMA   0676989089
      M. GERALD BASTIDE   0620562201
      M. Jean marie BONVARLET   0671126993
      M. CEDRIC DAVID   0683041450
      M. LUC DEGONVILLE   0689580315
      Mme marie-france DUPONT   0664153251
      M. DIDIER FAUCHOIT   0603802430
      M. FRANCOIS FAUCHOIT   0616372741
      M. Mauricio HENRIQUEZ   0056989324726
      Mme SAMIA LEVILLAIN   06 01 95 13 98
      M. XAVIER PLAQUET   0638954931
      M. PATRICK PROISY   0674655822

Edito de Jean-Pierre Juanchich

« Fraternité-Rugby », pourquoi ?

Le Rugby, jeu et sport collectif par excellence, permet le respect des valeurs essentielles et favorise l’insertion sociale.

L’intégration d’adolescents orphelins et de roms des pays balkaniques, par l’apprentissage du Rugby : c’est le but de notre Association, « FRATERNITE-RUGBY » (Association loi 1901, sans but lucratif).

« Une goutte d’eau dans un désert », peut-être. Mais la découverte de la citoyenneté, de l’esprit de groupe, de la solidarité et de la fraternité sont pour nous une lutte permanente, difficile mais exaltante.

En nous faisant confiance, vous leur ferez confiance. Vous leur permettrez de combattre pour l’égalité des chances, de retrouver leur dignité et de contribuer à leur insertion. Des armes indispensables pour affronter les aléas de la vie…

Nous ne pratiquons ni l’assistanat, ni la charité. Nous nous efforçons simplement de les aider et surtout de les respecter grâce à des échanges, des camps de vacances et des stages de Formation que nous organisons entre jeunes et éducateurs des milieux sensibles.

Pour nous, il n’y a pas de plus belle victoire que lorsque l’un d’entre eux acquiert ces valeurs auxquelles nous tenons, réussit ses études et entre dans le monde du travail. Il évite ainsi le rejet, ou pire l’abandon, et découvre ainsi le chemin de l’intégration pleine et entière dans la société.

Pourquoi le RUGBY ?

  • Parce que ce sport favorise le développement de qualités humaines.
  • Parce que ce jeu collectif véhicule des valeurs de solidarité.
  • Parce que c’est l’école de la volonté et de l’humilité.

Fraternité-Rugby est intervenue en :

  • Belgique
  • Bulgarie
  • France
  • Hongrie
  • Monaco (2ème Forum de « Peace and Sport »)
  • Roumanie
  • Serbie
  • Turquie
  • Etats – Unis
  • Tunisie
  • Chili

Notre action de longue haleine vise leur intégration solide et durable dans la société, afin d’éviter l’émigration, à la recherche d’un eldorado fictif.

Nous organisons des collectes :

  • de fournitures scolaires, dans le cadre d’une campagne  « d’un ballon de Rugby vers un livre d’Ecole ».
  • de matériel sportif (Rugby, en priorité).
  • de vêtements.
  • de jouets.
  • de lunettes (destinées à des hôpitaux…).

Des expositions photographiques et des conférences nous permettent de témoigner de la dure réalité de la vie de ces Communautés.

Jean-Pierre JUANCHICH

Objet de l'association

L’association a pour objet l'aide par la pratique du rugby comme moyen d'insertion professionnelle et sociale, des enfants et adolescents en difficulté dans les régions de Picardie, du Nord - Pas de Calais et dans les pays de l'Europe de l'Est…

L’association se propose d’être un organisme d’aide, de sensibilisation, de promotion et de diffusion du rugby dans les Orphelinats, les quartiers sensibles et les minorités des échanges sportifs et culturels.

Ses moyens d’action sont, les aides en matériel et personnel qualifié, des conférences, des cours, des entraînements, des séances d'initiation et de sensibilisation, pour aider des éducateurs de rugby, les adolescents et les enfants en milieu sensible.

L’association ne peut en aucun cas prendre des positions politiques ou confessionnelles, ni utiliser les locaux mis à sa disposition à de telles fins.